shcr

Nouvelles

Résumé - Excursion à Thetford Mines

Pour l’excursion d’automne 2019, c’est en appréciant une balade dans les Appalaches et ses forêts et vallons colorés que nous...

Lire la suite »

Résumé - Les filles du Roy au Cap Rouge et à Sillery

Il était une fois ... une audience record qui attendait fébrilement la conférence de madame Irène Belleau ... un surplus de chaises...

Lire la suite »

Activités

Jeudi 24 octobre 2019, 19 h 30

Conférence avec Réjean Lemoine

Détails sur les activités »

Nouvelles

Mardi 24 septembre 2019 — 16 h 49

Résumé - Les filles du Roy au Cap Rouge et à Sillery

Il était une fois ... une audience record qui attendait fébrilement la conférence de madame Irène Belleau ... un surplus de chaises installé pour accueillir tout le monde ... une Mathurine, fille du Roy de 1663, bien installée auprès de la volumineuse documentation apportée par madame Belleau ... une chaleureuse bienvenue livrée par notre présidente Linda ... un rappel des activités à venir ... et la présentation faite par notre bénévole Carolle ... puis enfin madame Belleau prit place et nous entretint avec passion et humour de ses filles du Roy pendant près d'une heure trente !

 

Il était une fois ... 770 femmes venues de France, entre 1663 et 1673, pour se marier et peupler la colonie, sous le patronage du roi Louis XIV et que l'on a nommées les Filles du Roy. La moitié d'entre elles étaient issues de la grande région de Paris et les autres provenaient de diverses régions de France. Elles furent généralement recrutées selon des critères précis : orphelines ou veuves issues de légitimes mariages, « aucunement disgraciées de la nature [...], saines et fortes pour le travail de campagne ». Une majorité d'entre elles savait écrire. La plupart se sont mariées rapidement quoique certains mariages furent annulés par la suite. Sans doute qu'un choix très rapide, quand l'hiver arrive à grand pas et qu'un beau prétendant vous offre logis et foyer, n'est pas toujours la meilleure stratégie pour le long terme !

 

Madame Belleau a raconté plusieurs anecdotes sur la vie et le parcours de quelques-unes d'entre elles, histoire de redonner vie et réalisme à celles dont l'Histoire a mésestimé les mérites. C'est la cause qu'elle défend : la réhabilitation des Filles du Roy et l'importance de leur donner la place qu'elles auraient dû occuper dans notre histoire nationale depuis la Nouvelle-France. 

 

Après tout, ces filles ont enfanté exactement 4359 enfants ! Un bon début de Nouvelle-France n'est ce pas ! Anne Hébert écrivait « il faudrait les nommer TOUTES à haute VOIX,les appeler par leur NOM face au fleuve d’où ELLES sont sorties au 17e siècle pour NOUS mettre au monde et tout le PAYS avec nous. »(Anne Hébert, Le premier jardin, Seuil, 1988).

 

M.-Madeleine Boutet, Madeleine Carbonnet, Françoise Desportes, Françoise Dupré, Marguerite Gaillard/Duplessis, Marguerite Gambier, Bonne Guerrier, Françoise Huché, Françoise Loiseau, Catherine Louvet, Marthe Ragot, Jeanne Repoche, Marie Vaublin/Roblin, Louise Vitard ... sont ces femmes venues s'installer sur des terres à ou dans les environs de Cap-Rouge.

 

Merci à elles ... et merci à madame Belleau pour son humour, sa fougue, sa détermination et la qualité de la présentation qui nous a ravis.

Texte de Carolle Lessard