shcr

Nouvelles

Résumé - Excursion à Thetford Mines

Pour l’excursion d’automne 2019, c’est en appréciant une balade dans les Appalaches et ses forêts et vallons colorés que nous...

Lire la suite »

Résumé - Les filles du Roy au Cap Rouge et à Sillery

Il était une fois ... une audience record qui attendait fébrilement la conférence de madame Irène Belleau ... un surplus de chaises...

Lire la suite »

Activités

Jeudi 24 octobre 2019, 19 h 30

Conférence avec Réjean Lemoine

Détails sur les activités »

Nouvelles

Mercredi 29 mai 2019 — 8 h 13

Salon de thé du 9 mai 2019

Les Irlandais à Québec.

 

Grâce à monsieur John O’Connor, fier Irlandais membre du conseil d’administration de la Société Héritage irlandais Québec depuis 1999, nous en avons appris davantage sur l’arrivée des Irlandais à Québec.

Ce sont les lois pénales imposées aux catholiques en Irlande qui ont largement contribué à leur diminution importante entre 1641 et 1714, passant de 59% à 7% pendant cette période. Au Québec, une première vague d’immigration, entre 1800 et 1830, verra les immigrants irlandais s’installer dans les villages au nord de Québec tels Ste-Brigitte-de-Laval, Lac-Beauport, Stoneham, Shannon et St-Gabriel-de-Valcartier, puis la Grande Famine sera responsable d’un million de morts et de 1,5 million de départs de l’Irlande entre 1841 et 1851. Près de 100 000 personnes arrivent alors au port de Québec. Après 1860, il n’y aura pas d’autres vagues d’immigration d’Irlandais au pays.

Ce n’est qu’en 1833 que les Irlandais ont enfin leur église sur la rue McMahon et la première messe y est célébrée le 7 juillet. Elle n’est cependant qu’une chapelle de la paroisse Notre-Dame de Québec. Il faudra attendre 1856 pour la création d’une paroisse distincte.

À Cap-Rouge vinrent s’établir George et Daniel Feeney, ainsi que John Egan, et La Cap Rouge Pier, Warf and Dock Co. a été incorporée en 1853.

La croix celtique de la rue McMahon, fier témoignage de la présence des Irlandais à Québec, est un don de monsieur James Calley.

Depuis 2010, un défilé de la Saint-Patrick de plus en plus élaboré et de plus en plus admiré rappelle à tous les Québécois l’apport de la communauté irlandaise à la culture et à l’économie de la ville de Québec.

Claire d’Auteuil.