shcr

Nouvelles

René Rheault (1933 - 2018)

Au centre hospitalier de l’Université Laval, le 2 septembre 2018, à l’âge de 85 ans, est décédé monsieur René Rheault,...

Lire la suite »

Merci à Rémi Duchesne!

Vous avez peut-être été reçu par Rémi au local de la SHCR cet été ?

En effet, Rémi Duchesne a travaillé...

Lire la suite »

Activités

Jeudi 27 septembre 2018

Excursion: Forts-et-Châteaux-Saint-Louis et Musée des Plaines d'Abraham

Détails sur les activités »

Nouvelles

Dimanche 12 novembre 2017 — 11 h 27

Salon de thé du 9 novembre avec Sylvain Barrette

Notre dernier salon de thé a attiré plus de cinquante personnes qui sont venues se rappeler des souvenirs d’enfance tout en chantant. En effet, monsieur Sylvain Barrette, musicien chevronné, professeur de musique et excellent communicateur, nous a fait chanter tout en nous en apprenant sur les origines de La Bonne Chanson et sur un compositeur méconnu aujourd’hui Lionel Daunais.

Ainsi, c’est en 1937, à la demande de Mgr Camille Roy, que l’abbé Charles-Émile Gadbois a eu l’idée de faire un recueil des chansons de La Bonne Chanson pour contrer l’invasion massive de la chanson américaine!!! Ce mouvement chansonnier fondé par le Breton Théodore Botrel associait l’esprit catholique au terroir. L’Église de l’époque en demandant d’en faire un recueil s’assurait de diffuser les bonnes mœurs. Il faut savoir que ces chansons ont été diffusées parmi toutes les populations francophones d’Amérique du Nord. La Bonne Chanson faisait partie du programme scolaire au Québec et j’en passe. Malheureusement en 1940, Mgr Douville, évêque de St-Hyacinthe, arrête tout en exigeant la vente de l’entreprise de l’abbé Gadbois, entreprise qu’il aimait tant et à qui il s’était tant dévoué.

À la même époque, Lionel Daunais, chanteur d’opéra très connu, fonde Le trio lyrique qui interprète, entre autres, La Tourtière qu’il a composée et qui sera reprise dans les années 80 par La Bottine souriante. Un compositeur de chansons populaires à découvrir!

Quel plaisir nous avons eu de chanter Partons la mer est belle, Ysabeau s’y promène, La Paimpolaise, etc. C’est un patrimoine musical très riche et un bijou que nous devons conserver et rappeler à la mémoire collective.

Lise P.-Boulet

Photos Renée Patenaude