shcr

Nouvelles

Une défricheuse

Le Salon de thé du 12 octobre dernier s’est passé sous le signe de la bonne humeur et le plaisir...

Lire la suite »

La femme aux mille métiers

Nous étions plus d'une trentaine à venir écouter Madame Henriette Poulin-Nadeau lors du salon de thé du 28 septembre dernier....

Lire la suite »

Activités

Jeudi 26 octobre 2017, 19 h 30

Conférence: C'était l'automne: vie et coutumes d'autrefois, avec Jean Provencher

Détails sur les activités »

Nouvelles

Mercredi 12 avril 2017 — 9 h 50

Naissance d’une ville

Jeudi 6 avril 2017: salon de thé. Plus d'une trentaine de personnes étaient réunies autour d’un invité bien spécial, ANDRÉ JUNEAU, que l’on peut considérer maître d’œuvre du développement moderne de Cap-Rouge à titre de maire de cette ville de 1979 à 1991.

Avec une mémoire phénoménale et beaucoup d’humour, il nous a raconté son enfance et adolescence dans le quartier Montcalm, ses études qui l’ont conduit au Ministère des forêts en tant qu’ingénieur forestier et sa rencontre, lors d’un stage, avec Denise Guérin, sa conjointe depuis plus de 47 ans.

En 1970, au-delà des bancs de neige, ils choisissent une maison à Cap-Rouge qu’ils occuperont en avril 1970. Ils auront deux enfants Véronique et Nicolas. Petit à petit, le couple prend racine et s’implique activement aux activités naissantes. Invité par un voisin, André Demers, André Juneau s’implique d’abord au comité sur l’environnement mis sur pied par le maire Barbeau. Ensuite comme conseiller de 1974-1979 et comme maire de 1979-1991.

Il faut vraiment entendre raconter cette époque, riche en anecdotes bien suaves et surtout riche d’histoire puisqu’elle constitue vraiment la naissance de Cap-Rouge, ville axée sur le développement de sa richesse première, la nature. Une ville en harmonie avec la nature. Aujourd’hui nous pouvons encore remercier monsieur Juneau d’avoir protégé le bord du fleuve, la rivière du Cap rouge et les espaces verts qui font partie de notre quotidien.

Le montage vidéo, dans la série Mémoires carougeoises, est disponible à la Société historique du Cap-Rouge. On peut y entendre cette histoire savoureuse racontée par celui qui, avec une équipe d’hommes et de femmes engagés, a mis sur pied une Ville où il fait si bon vivre.

Merci monsieur le Maire !

(Louise Slater)

(Photos Linda Even)