shcr

Nouvelles

Bonne nouvelle!

Le CA a décidé que tous les membres en règle en 2020 se voient reconduire leur adhésion en 2021. Cette...

Lire la suite »

Annulation des activités de la SHCR

La Ville de Québec nous a avisés des dernières consignes pour les rassemblements. Dans cette situation, nous devons suspendre toutes...

Lire la suite »

Activités

Désolé...

Aucune activité n'est prévue prochainement!

Nouvelles

Samedi 12 novembre 2016 — 15 h 59

Prendre le thé chez les Augustines

Jeudi 13 octobre 2013. Entrée, rue Charlevoix : la clôture du cloître franchie, nous sommes dans une cour intérieure accueillante, une cage de verre englobe le passé le présent et l'avenir. Quel beau contraste et quelle réussite architecturale!

On a conservé l'accueil chaleureux des Augustines qui nous permet de nous sentir un peu chez soi. Au fil des corridors, des escaliers et des salles nous découvrons ce qu'était le quotidien des ces femmes vouées aux malades depuis le début de la colonie. À partir de photographies et de nombreux objets choisis parmi la collection de 40 000 artéfacts issus des 12 monastères-hôpitaux des Augustines, nous découvrons leur histoire familiale, nous retraçons l'évolution des soins de santé et suivons le développement de leur engagement spirituel et social à travers les époques. Le parcours à l'intérieur du monastère nous permet de découvrir leur mode de vie communautaire et leur idéal de vie alliant contemplation et action.

En plus d'avoir eu l'occasion de réaliser l'ampleur de l'oeuvre sociale des Augustines auprès des malades et des oubliés de la vie, nous avons eu l'occasion de visiter les voûtes et l'hôtellerie. Une autre façon d'entrer dans l'histoire surtout si on prend le temps de vivre quelques jours dans ce lieu de quiétude et de silence. À l'étage des cellules des moniales, 33 chambres ont été restaurées dans un esprit monastique et 32 ont été restaurées dans un aspect plus élaboré tout en conservant la simplicité du lieu. C'est la façon des Augustines de perpétuer le développement des soins de santé au goût du XXIe siècle.

Voilà! Prendre le thé au grand réfectoire des Augustines, une petite fantaisie de notre part, ralliant ainsi une coutume d'autrefois à notre façon de s'approprier l'histoire. Ce fut une occasion en or de vivre une expérience muséale exceptionnelle. Nous revenons remplis de fierté et de reconnaissance pour ces femmes merveilleuses qui nous lèguent un trésor patrimonial inimaginable. Nous les remercions de tout coeur pour leur courage, leur patience, leur compassion, leur hospitalité et aussi pour ce précieux legs qui constitue une page importante de notre histoire.

Cette activité était soutenue par le programme Municipalité amie des aînés (MADA-Ville de Québec).

Louise Slater