shcr

Nouvelles

Prenez soin vous et des autres! Çà va bien aller!

Lire la suite »

Annulation des activités de la SHCR

Afin de respecter les mesures sanitaires prises par le gouvernement du Québec pour contrer la pandémie du coronavirus COVID-19, la...

Lire la suite »

Activités

Mardi 8 septembre 2020, 14 h 00

Salon de thé - Les jouets de 1939 à 1969 nous parlent. La magie de l'enfance

Détails sur les activités »

Nouvelles

Mercredi 15 octobre 2014 — 20 h 44

Charles-Albert Roy, l'initiateur

À l'occasion du Salon de thé « Souvenances carougeoises » du 9 octobre dernier, nous avons eu la chance et le plaisir de rencontrer monsieur Charles-Albert Roy et sa charmante épouse madame Gisèle Gagnon.

À la suite du visionnement d'un entretien réalisé en juin 2012, nous avons pris le temps d'échanger avec eux. Une rencontre imprégnée de simplicité, d'humour et d'agréables souvenirs.

D'abord un coup d'oeil sur sa carrière de réserviste lors de la deuxième guerre mondiale qui lui permit plus tard d'avoir accès aux terrains du quartier des Vétérans. Il nous a parlé du développement de ce quartier situé rue du Domaine et rue de la Rivière. Avec un peu de nostalgie, son épouse Mme Gagnon nous fait la description des lieux du temps: les champs de fleurs sauvages, l'étable ronde des Robitaille, le petit lac des Soeurs etc.

Au cours de l'entretien, nous avons rappelé le temps où avec ses amis, Gaston Bertrand, André Riel et Jean-Guy Dumas, il a mis sur pied le groupement des scouts et des jeannettes qui font le bonheur des jeunes Carougeois. Et c'est aussi le début des loisirs à Cap-Rouge qui perdurent encore.

De nombreux participants au Salon de thé ont souligné son écoute des besoins des citoyens, sa grande capacité d'agir, sa facilité de travailler avec les autres et surtout son talent pour initier des choses nouvelles.

Comme conseiller municipal, au temps du maire Jacques Lessard, il s'est vu confier le mandat de mettre sur pied un plan d'urbanisme pour répondre au besoin d'expansion de Cap-Rouge. Mandat qu'il a réalisé avec entrain et vigueur et qui a développé une ville bien planifiée avec espaces verts, parcs pour les jeunes et sentiers pédestres. Un temps pas toujours facile si l'on écoute bien les anecdotes racontées avec beaucoup d'humour par lui et son épouse.

Un Salon de thé bien réussi qui nous a permis de mieux connaître un Carougeois qui a laissé une marque bien tangible au sein d'une communauté bien vivante.

(L.S.)