shcr

Nouvelles

Prenez soin vous et des autres! Çà va bien aller!

Lire la suite »

Annulation des activités de la SHCR

Afin de respecter les mesures sanitaires prises par le gouvernement du Québec pour contrer la pandémie du coronavirus COVID-19, la...

Lire la suite »

Activités

Mardi 8 septembre 2020, 14 h 00

Salon de thé - Les jouets de 1939 à 1969 nous parlent. La magie de l'enfance

Détails sur les activités »

Nouvelles

Mardi 30 septembre 2014 — 10 h 43

Une excursion chez nos voisins le 18 septembre

En compagnie de Bertrand Juneau, président de la Société d'histoire de Saint-Augustin-de-Desmaures et guide pour notre visite, les membres présents de la Société historique du Cap-Rouge connaissent maintenant tous les secrets de Saint-Augustin.

Des monuments et des sites ont ainsi été découverts grâce à notre guide.

Savez-vous que le chemin du Roy est la plus ancienne route de Saint-Augustin? C'est là que les pionniers se sont installés, vers 1647, sur la seigneurie de Jean Juchereau de Maur. Vers 1670, un moulin banal, dont on a vu l'emplacement, est disparu sous un glissement de terrain en 1939. On a vu aussi des maisons anciennes sans solage qui sont parmi les plus vieilles. Le rang des « Mines » appelé ainsi à cause de la prospérité de ses habitants qui avaient « bonne mine » a épaté plusieurs personnes du groupe.

Sur le 3e et le 4e rang, les champs en culture se déploient à perte de vue. Le chemin du Petit-village et le tronçon ouest du chemin du Roy offrent des points de vue que les gens du groupe ont admirés.

La première chapelle en bois est construite en 1694. Elle est remplacée par une église en pierre en 1723. L'église actuelle est ouverte au culte en 1816. Elle est une des plus anciennes de la région de Québec. Quant au

cimetière où deux hiboux montent la garde, le guide nous signale le magnifique calvaire à cinq personnages.

Un bon diner à La Loggia nous a permis de discuter et de nous rappeler les jolis emplacements que nous avions vu le matin.

À Saint-Augustin-de-Desmaures, il ne faut pas hésiter à aller visiter ses beautés anciennes que l'on a vues et admirées.