shcr

Nouvelles

Registres des baptêmes, mariages et sépultures de la paroisse Saint-Félix-de Cap-Rouge (1862-1941)

Le projet de transcription des registres va bon train grâce à l'appui financier du programme Emploi été étudiant Canada, de...

Lire la suite »

Emploi d'été 2017: étudiante engagée

Nous sommes heureux d'annoncer l'engagement de Justine Lacombe à titre d'historienne archiviste pour l'été 2017. Mademoiselle Lacombe est étudiante au...

Lire la suite »

Activités

Du samedi 3 juin 2017
au
dimanche 4 juin 2017

Festival DécouvrArts

Détails sur les activités »

Chroniques - Patrimoine - Saint-Brieux

Saint-Brieux

Le Saint-Brieux compte parmi les cinq navires que fait appareiller Jacques Cartier, sur l'ordre du roi François 1er, pour son troisième voyage au Canada. Partis du port de Saint-Malo, le 23 mai 1541, ces voiliers prennent plus de trois mois pour traverser l'Atlantique en raison de vents contraires et de tourmentes continuelles. Le Saint-Brieux et le reste de la flotte arrivent au confluent du Saint-Laurent et de la rivière du Cap Rouge le 23 ou 24 août suivant. Une fois les vivres et le matériel débarqués, Cartier renvoie en France le Georges, commandé par Macé Jalobert, son beau-frère, et le Saint-Brieux, piloté par son neveu Étienne Noël, afin de faire rapport au roi de la situation de la petite colonie naissante. Le départ a lieu de Charlesbourg-Royal, le 2 septembre. Le retour des navires à Saint-Malo, le 3 octobre suivant, aurait créé une certaine agitation chez les habitants relativement aux découvertes reliées au Nouveau Monde.

L'appellation Saint-Brieux vient probablement du nom de la ville de la baie de Saint-Brieuc, à l'ouest de Saint-Malo, sur la Manche, où saint Brieuc, moine gallois, fonde un monastère au cours du VIe siècle. Pour identifier ce navire, les histographes utilisent aussi les formes Saint-Brieuc et Saint-Briac.

Alain Côté et André Roberge, Guide Toponymique de Cap-Rouge. page 54.

« Le Saint-Brieuc » est aussi l'appellation retenue par la Société historique du Cap-Rouge pour nommer son bulletin bi-annuel, réservé aux membres. Il s'affiche aussi comme logo de la SHCR. Chaque membre le reçoit en épinglette dorée.